Partenariat canadien pour la salubrité des aliments

Le problème des toxi-infections alimentaires

Les toxi-infections alimentaires, souvent appelées « empoisonnements alimentaires », surviennent après l'ingestion de nourriture contaminée par des bactéries, des parasites ou des virus, aussi appelés « microbes » ou « agents pathogènes ». Elles représentent la catégorie la plus importante des maladies infectieuses émergentes. Cette situation est entre autres occasionnée par l'évolution démographique, par les nouvelles méthodes de production des aliments, par les nouvelles habitudes des consommateurs, par l'apparition de nouveaux agents pathogènes, par la réapparition d'agents pathogènes connus ou encore par la résistance aux médicaments des agents pathogènes.

Selon des études récentes sur la population canadienne, l'Agence de santé publique du Canada estime que de onze à treize millions de cas de maladies d'origine alimentaire surviennent tous les ans, entraînant ainsi des coûts annuels globaux de douze à quinze milliards de dollars aux services de santé, à l'industrie ainsi qu'à la société. Quant aux cas de toxi-infections alimentaires de type courant, entre un cas sur dix et un cas sur cinquante sont signalés dans nos systèmes de surveillance.

Bien que les aliments parviennent aux consommateurs suite à de nombreuses étapes de transformation industrielle à risque de contamination, soit au cours de la récolte, de la fabrication, de la première transformation, de la distribution ou encore du traitement final, on impute plusieurs toxi-infections alimentaires à la mauvaise manipulation et à la mauvaise préparation des aliments par les consommateurs.

Programme du Partenariat
Les messages clés que le Partenariat veut communiquer aux consommateurs sont les suivants :
NETTOYEZ souvent les surfaces de travail et lavez-vous les mains.
RÉFRIGÉREZ rapidement les aliments périssables.
CUISEZ à la température appropriée.
SÉPAREZ les aliments pour éviter la contamination croisée.